Fond ecran accueil

Au XIIIème siècle, la seigneurie des Tournelles, dite des Grandes Tournelle, dont le chef-lieu était à Montdidier, s'étendait non-seulement sur une partie de la ville et de la banlieue, mais elle comprenait encore les terres de Rollot, Mortemer, Mesviller, La Villette, Faverolles, Ételfay, Fignières, Boussicourt, Villers-Tournelle, le Mesnil, le Monchel, la prévôté de Saint-Just, etc.

Au XIIIème siècle, les descendants de Robert créèrent un autre fief de la Tournelle à Montataire, ce fief fut aussi important que celui de Montdidier.

Dans les titres latins, la famille de la Tournelle est désignée sous les noms de Turricula, Tournella, Tornella.

Les armes de cette famille, étaient à cinq tourelles posées en sautoir.

                                         Le premier seigneur de la Tournelle connu est Robert I .

Son nom est cité dans un acte d'Adèle, comtesse de Vermandois, en 1114.

Si Robert est bien issu d'une petite noblesse locale, sa fidélité envers Adélaïde sera vite récompensée,

il deviendra un noble de plus en plus puissant, il sera même qualifié de magnat, c'est à dire de noble influent et

conseiller personnel de la comtesse.

Pour mémoire, je rappelle que :

- Le comté du Vermandois était à cette époque un peu l'équivalant de la Picardie qui n'existait pas encore.

- Le mari d'Adélaïde était Hugues le Grand, quatrième fils de Henri 1er  roi de France, décédé en 1102.

- Adélaïde aimait Montdidier, elle y séjournait souvent.

- Adélaïde était la dernière descendante directe des comtes du vermandois de la 1ère race

   dont l'aïlleul le plus connu est Charles le Grand, plus connu sous le nom de Charlemagne.

Blason de la famille le Tournelle Blason de la famille le Tournelle Les seigneurs de La Tournelle
Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com