Dès 1105, une importante partie de l'armée chrétienne retourne en Europe, l'équilibre des forces militaires est nettement en défaveur des Chrétiens. Les territoires nouvellement chrétiens, sont toujours menacés à leurs frontières par les armées musulmanes.

A cette époque, en France, plus précisément dans l'ancien comté de Vermandois, des relations se nouent entre des nobles de haut rang, leurs vassaux, des chevaliers qui revenaient de la croisade  et certains ecclésiastiques.


1°) Le rôle des comtes de Montdidier dans la création de l'ordre des Templiers

A cette époque, dans le nord de la France, plus précisément dans l'ancien comté de Vermandois, des relations se nouent entre des nobles de haut rang, leurs vassaux, des chevaliers qui revenaient de la croisade  et certains ecclésiastiques.

Les personnages centraux de notre histoire sont :

-        Hugues de Payns, petit seigneur de Champagne qui naît à Payns, village situé à 12 km de Troyes.

-        Le comte Hugues 1er de Champagne.

-        Bernard de Fontaine, qui deviendra par la suite Saint Bernard de Clairvaux.

-        Payen de Montdidier, probablement issu de la famille comtale de notre ville.

En 1104, les deux seigneurs champenois, n'ayant pas participé à la 1ère croisade, décident de partir en Terre Sainte, ils y resteront trois années.

En 1107, retour en France. En 1108 Hugues de Payns se marie avec Elisabeth de Chappes, de cette union naîtrons quatre enfants. Surement très affecté par le décès de son épouse en 1113, il décide de repartir l'année suivante en Terre sainte pour s'y installer définitivement. Il crée alors avec Geoffroy de Saint-Omer un groupe de chevaliers laïcs chargé de la protection du Tombeau du Christ, haut lieu du pèlerinage de Jérusalem.

 

Site with XWebDesignor  By www.neutssoftware.com